Le nombre de Partenariats Local de Prévention (PLP) augmente !

Depuis 2 ans Le nombre de PLP connait une hausse générale de 3,58%. Ce chiffre englobe une hausse de 1,43% pour les PLP citoyens et les 13,77% nouveaux PLP indépendants qui ont vu le jour. Dans la Région Flamande on observe le plus grand nombre de nouveaux PLP créés.

La coopération est au cœur d'un PLP

Le Partenariat Local de Prévention (PLP) est une collaboration entre les citoyens, la police et les autorités administratives au sein d’un quartier déterminé. Il a pour objectifs:

  • sensibiliser le citoyen sur sa propre sécurité via une vigilance plus grande,
  • accroître le sentiment de sécurité ou encore,
  • prévenir des phénomènes de criminalité

Des PLP spécifiques

Outre les PLP ordinaires pour les citoyens, il existe également des PLP spécifiques.

Les PLP-I qui sont des PLP indépendants, constitués au sein d’une zone commerçante. Cela pourrait être le cas, par exemple, au sein de l' Avenue Louise à Bruxelles. Les PLP-I poursuivent les mêmes objectifs que les PLP 'classiques' mais au sein d’un quartier commerçant. Il s’agit donc d’un accord de collaboration non pas entre citoyens, police et autorités administratives mais entre commerçants, police et autorités administratives. En complément des tâches habituelles, ils s'occupent également de la lutte et la prévention contre la fausse monnaie, les cambriolages ou encore les escroqueries. 

Il existe aussi les PLP sectoriels, qui regroupent un secteur d’activité, par exemple PLP- Port, PLP pharmacies ou PLP bijouteries. Les objectifs sont spécifiques à la prévention des formes de criminalités propres à ces secteurs d’activité.

Lien entre les PLP et la sécurité locale

Pendant la crise sanitaire on a vu une vigilance citoyenne naturellement plus grande suite aux mesures de confinement et de télétravail imposées. En plus, le nombre de passages à l’acte (notamment pour les cambriolages) s’est vu réduit de 40,8 % (statistiques policières de criminalité) dans cette période. Néanmoins, avec la nouvelle crise énergétique que connait actuellement notre pays, il a déjà été observé que certains faits criminels (notamment, vol à l’étalage) ont repris de l’ampleur depuis quelques semaines (+15% depuis le début de la crise selon la Fédération Belge du Commerce). Il est donc important de rappeler la pertinence des PLP en ce qui concerne la vigilance, la cohésion sociale et, de ce fait, la prévention de délits. Vous pouvez trouver plus d'informations sur le lien entre le PLP et la sécurité locale sur notre site web.

Collaboration entre la DGSP et le Centre d’Expertise PLP

C’est dans cette perspective que la DGSP et le Centre d’Expertise PLP ont signé un accord de collaboration. L’objectif de cet accord est  de proposer une approche coordonnée à travers différents axes de travail. Les principaux sont entre autres  le travail sur un canal de communication plus sécurisé, une cartographie des PLP ainsi que l’organisation de cours PLP au sein des Académies de Police.

En tant que citoyen, créez votre propre PLP

Les PLP sont de beaux exemples de participation citoyenne, rendant le citoyen acteur de sa propre sécurité ; ce que la DGSP veut encourager. Vous pouvez en savoir plus sur les PLP et sur la manière de les mettre en place dans votre quartier sur notre site web.

Aussi intéressant pour vous :

19 octobre 2022
La semaine internationale de la médiation vient de se clôturer, une belle occasion de mettre la médiation à l’honneur !
28 septembre 2022
Mercredi 28 septembre, à l'hôtel de ville de Bruxelles, la charte "Villes et communes médiation" a été signée par la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden et Michèle Guillaume-Hofnung, médiateure, Professeure de droit public et Experte en médiation
01 février 2023
La DG Sécurité & Prévention a reçu la visite d'une délégation d'agents des services de sécurité marocains la semaine dernière. Le thème central de leur visite était la lutte contre les violences faites aux filles et aux femmes. Ces thèmes ont été abordés en détail par, entre autres, nos expertes en matière de violence urbaine, sexuelle et intrafamiliale. Certaines de ces expertes sont également à l'honneur dans le magazine BeSafe qui vient de paraître : Béatrice Decant et Tessa Schenk. Elles apportent un éclairage supplémentaire sur le projet d’impulsion violence intrafamiliale.