Cambriolage

Comment vous protéger contre un cambriolage ?

Première aide aux victimes de cambriolage

Vous constatez qu'il y a eu intrusion dans votre maison :

  • Appelez immédiatement la police au 112. Ne touchez à rien tant que la police n’est pas venue sur les lieux.
  • Réalisez un aperçu de ce qui a été volé. Pour minimiser les dommages, procédez comme suit:
    • Cartes bancaires volées ? Bloquez votre carte de banque et contactez Card Stop : 078 170 170. Plus d’infos : https://www.cardstop.be  
    • Un document d'identité volé ? Faites-le bloquer par Doc Stop : 00800 2123 2123. Plus d’infos: https://www.checkdoc.be
    • GSM volé ? Faites bloquer votre carte SIM par votre opérateur.
  • Contactez votre compagnie d'assurance.
  • Si vous avez enregistré vos objets de valeur : consultez votre liste, sélectionnez les objets volés et communiquez ces informations à la police.

    Osez demander de l'aide en tant que victime

    Etre victime d’un cambriolage peut entraîner des conséquences d’ordres divers. Outre le choc émotionnel et la charge de travail liée à l'accomplissement de toutes les actions administratives précitées, l'effraction laisse d'autres traces moins visibles. Elles peuvent également avoir un impact important qu'il ne faut pas sous-estimer. Sachant qu'un inconnu est entré dans votre maison, cela peut être traumatisant.

    Ne restez pas seul avec vos angoisses et contactez le service d’aide aux victimes de la police. Pour plus d'informations, visitez le site victimes.be.

    5 conseils de prévention pour rendre la tâche des cambrioleurs plus difficile

    31 140, c’est le nombre de cambriolages domestiques qui ont eu lieu en 2021 (source :  statistiques police fédérale). Tout le monde peut être victime d'un cambriolage. Les bijoux, l’argent, les ordinateurs sont les objets volés les plus courants. Pour rendre plus difficile la réussite de l'action d'un cambrioleur, vous pouvez appliquer les conseils suivants :

    1. Renseignez-vous sur les mesures de prévention des cambriolages qu’offre votre commune ou zone de police

    De nombreuses autorités locales proposent différents solutions pour prévenir les cambriolages et les vols, comme par exemple la surveillance de votre résidence principale pendant vos vacances.

    Dans de nombreuses zones de police et communes, vous pouvez également faire appel à un conseiller en prévention vol. Ce dernier vous aide à sécuriser votre habitation. Il s'agit d'un policier ou d’un fonctionnaire communal spécialement formé à la prévention des vols. Il se rend gratuitement à votre domicile pour voir comment sécuriser votre maison et vous conseille sans engagement sur les mesures à prendre. Cela peut aider lors de l'achat de fenêtres, de portes et de serrures, entre autres. Ils peuvent également vous donner des conseils de base sur la manière de mieux vous protéger contre les escroqueries en ligne et de sécuriser les appareils connectés.

    Pourquoi faire appel à un conseiller en prévention vol ?

    • C'est gratuit
    • Ses conseils sont sans engagement et sur mesure
    • Il donne un avis neutre et objectif
    • Les conseils ne sont pas obligatoires

    Consultez les canaux d'information de la police locale ou le service de prévention de votre commune pour connaître les possibilités de visite d’un conseiller en prévention vol.

    2. Prenez des bonnes habitudes

    • Verrouillez correctement votre habitation : fermez toutes les fenêtres et les portes à clé lorsque vous quittez votre habitation et ne laissez pas vos fenêtres ouvertes en oscillo-battant, même si vous vous absentez brièvement.
    • Réalisez un aperçu de vos objets de valeur : Enregistrez vos objets de valeur dans un fichier Excel crypté, en y indiquant le numéro de série de vos objets. Utilisez également des photos et une description claire, en particulier pour les objets de valeur qui ne portent pas de numéro de série (par exemple, les bijoux). La police pourra ainsi plus facilement vous restituer vos biens si elle les retrouve.
    • Faites preuve de vigilance sociale : Faites appel à vos voisins, amis et membres de la famille pour surveiller votre habitation lorsque vous êtes absent pendant un certain temps.
    • Rejoignez un Partenariat local de Prévention (PLP).
    • Donnez une impression d'occupation : Si les cambrioleurs remarquent que vous semblez être absent pendant une longue période, votre habitation peut devenir une cible très attrayante pour eux. Demandez donc aux personnes de votre entourage de vider régulièrement votre boîte aux lettres et demandez à vos voisins ou à votre famille de monter et descendre les volets. En outre, filtrez bien vos médias sociaux et ne publiez rien sur votre voyage en public, tant que personne n'est à la maison. De cette façon, vous pouvez empêcher les cambrioleurs potentiels d'abuser de ces informations.
    • Mettez les objets de valeur hors de vue : veillez, par exemple, à ce que votre ordinateur portable, votre téléphone mobile et vos bijoux ne soient pas visibles pour les passants. Placez-les dans un endroit difficile d'accès pour les cambrioleurs.

    3. Installez du matériel de sécurisation mécanique de qualité

    Avec des serrures, des fenêtres et des portes de qualité, vous pouvez vous assurer que les voleurs  verront leur tâche se compliquer lorsqu’ils s’attaqueront à votre habitation. Il s'avère que s'ils ne parviennent pas à entrer, de nombreux cambrioleurs abandonnent leur tentative de cambriolage après 3 minutes en moyenne. Toutes les ouvertures de façade accessibles – portes, fenêtres (coulissantes), garage et soupiraux – doivent donc être bien protégées.

    Voici quelques conseils :

    • Equipez les portes extérieures d’une fermeture à minimum 3 points de verrouillage.
    • Un cylindre qui dépasse de plus de 2 mm constitue un risque de cambriolage potentiel. Prévoyez donc une solide protection pour le cylindre (plaque de protection ou rosace).
    • Optez pour un cylindre de sécurité muni d'une carte de sécurité.
    • Vous n'avez pas de serrure de sécurité ? Installez une serrure en applique.
    • Choisissez du verre feuilleté. Il est difficile à briser et constitue un obstacle supplémentaire pour les cambrioleurs.
    • Veillez à ce que le châssis soit solidement fixé à la maçonnerie.
    • Optez pour des poignées de fenêtre verrouillables.

    Si cette offre est proposée par votre commune ou zone de police, vous pouvez faire appel à un conseiller en prévention vol pour obtenir gratuitement des conseils supplémentaires. Ce dernier vous prodiguera des conseils sur mesure, neutres et sans obligation sur la manière de mieux sécuriser votre habitation contre les cambrioleurs.

    4. Sécurisez votre habitation de manière complémentaire avec des systèmes électroniques.

    La sécurisation électronique complète toujours les mesures précédentes. L’installation d’un système de sécurité électronique n’est pertinent que si l’habitation est déjà correctement sécurisée. Outre un effet dissuasif, le système d’alarme vise surtout à détecter un cambriolage ou une tentative et à avertir les occupants, riverains et la police directement ou indirectement. En effet, ce système ne retarde pas le cambrioleur mais peut le dissuader.

    Dans le cas d'un système d'alarme, les éléments suivants doivent être pris en compte:

    • Si vous n’êtes pas raccordé à une centrale d’alarme, vous devez déclarer votre système sur le portail de la police.
    • Un entretien de l’installation, ainsi qu’une validation de vos données de contact sont légalement obligatoires une fois par an.
    • Mettez l'alarme en marche chaque fois que vous quittez votre habitation.

    Pour l'installation d'un système de caméras, des règles spécifiques s’appliquent.

    5. Protégez les appareils connectés à Internet contre le vol

    De plus en plus d'appareils sont connectés à Internet, souvent sans même que nous nous en rendions compte. Des appareils mal sécurisés peuvent permettre aux criminels de voir, par exemple, quand vous êtes chez vous ou à quoi ressemble votre maison de l'intérieur. Pour qu'il soit plus difficile pour les cambrioleurs potentiels de savoir de loin quand vous êtes en déplacement, vous pouvez appliquer les conseils suivants :

    • Informez-vous correctement au préalable : Cherchez des avis en ligne sur tous les appareils que vous envisagez d'acheter et demandez conseil à un expert technique.
    • Suivez les instructions du manuel d’utilisation : Une fois que vous avez acheté un appareil, il est important d'appliquer les mesures de protection reprises dans le manuel.
    • Soyez vigilant avec les produits ‘blancs’ : Les produits blancs sont des objets qui sont des dérivés d'autres produits. On les reconnaît à leurs prix très bas et à leurs dispositifs de sécurité souvent limités. Faites donc des recherches supplémentaires sur les critiques de ces produits avant de les acheter.
    • Effectuez à temps les mises à jour : Pour préserver la sécurité de vos appareils après leur achat, il est important d'effectuer régulièrement les mises à jour nécessaires.

    Plus d'info: https://www.besafe.be/fr/vol/appareils-connectes

    Questions fréquentes

    Les systèmes d'alarme peuvent-ils être vendus par téléphone ou en porte-à-porte ?

    Il n’est pas autorisé de proposer par téléphone ou par le biais de visites chez des particuliers des systèmes d’alarme et/ou des services de suivi d’alarme, sauf sur demande préalable de la personne concernée (art. 156 de la Loi Sécurité privée).

    Par le passé, les services de police ont fréquemment reçu des plaintes de citoyens au sujet de la vente de systèmes d’alarme par téléphone et en porte-à-porte. Il n’est pas rare que ces vendeurs fassent croire à tort qu’ils effectuent des visites en accord avec la police. Ces pratiques ont été source d’inquiétude et ont renforcé le sentiment d’insécurité. Depuis l’introduction de la loi du 2 octobre 2017, ces ventes ambulantes et téléphoniques de systèmes d’alarme ne sont plus autorisées.

    Vous souhaitez toutefois signaler un problème ? Contactez la Direction Contrôle Sécurité privée en envoyant un e-mail à [email protected].

    Puis-je faire appel à un installateur non reconnu de systèmes de caméras ou d'alarme ?

    Non, c'est interdit. Vous trouverez la liste de toutes les entreprises autorisées sur la page BeSafe Autorisations et activites .
    art. 17 de la Loi Sécurité privée)