Qui frappe à la porte : démasquez le faux employé de banque

De faux employés de banque sévissent actuellement dans différentes zones de notre pays. Découvrez ci-dessous comment ils opèrent et ce que vous pouvez faire pour ne pas être une de leurs victimes.

Vous recevez un appel de la banque. Un employé de banque vous informe que des transactions suspectes ont lieu sur votre compte bancaire. Pour vous aider, il vous propose de faire venir quelqu'un pour vous aider à bloquer votre ou vos cartes bancaires.

Peu après, un employé de banque se présente à votre porte et souhaite entrer. Celui-ci fait semblant de bloquer vos cartes bancaires et vous demande votre ou vos codes PIN.

Dans ce cas, les personnes qui se font passer pour des employés de banque se révèlent être des criminels. Sous toutes sortes d'excuses, ils tentent de gagner votre confiance pour que vous les laissiez entrer chez vous. Lorsqu’ils sortent de chez vous, ils se rendent en fait le plus rapidement possible à un distributeur automatique de billets pour retirer de l'argent en utilisant votre carte bancaire. Cela est possible parce qu'ils n'ont pas bloqué la puce de la carte bancaire.

Fermer la porte au vol par la ruse

Comment éviter que des criminels ne s'emparent ainsi de vos économies ?

  •  Ne communiquez jamais vos codes PIN, quelle que soit la personne qui vous le demande !
  •  Un coup de fil de la banque ?
  • Soyez critique, restez calme et ne donnez jamais vos codes.
  • Même s'il semble s'agir du vrai numéro de la banque, restez vigilant. Les criminels peuvent imiter ce numéro (spoofing). Cela donne l'impression que vous parlez à la banque, alors qu'il s'agit en réalité de fraudeurs.
  •  Au moindre doute, contactez votre banque via les numéros officiels que vous pouvez trouver. Ne vous fiez pas au numéro que vous donne le soi-disant employé de la banque. Il peut s'agir de complices.
  • Votre banquier ne se déplacera jamais à votre domicile pour récupérer votre carte bancaire ou vos codes, ou pour résoudre des problèmes de paiement. Le voleur tentera de vous distraire et de vous convaincre par tous les moyens possibles, afin de pouvoir frapper lui-même et/ou ses acolytes sans se faire repérer.
  •  Vous avez des doutes ? Ne laissez pas entrer la personne et contactez la police !
  •  Vous en avez fait l'expérience ? Parlez-en avec vos amis ou votre famille. Ensemble, nous sommes plus forts.

Vous êtes victime ?

  •  Appelez CardStop (078 170 170) pour faire bloquer votre carte bancaire.
  • Contactez votre banque via le numéro officiel et demandez-lui les extraits de compte.
  • Signalez toujours le délit à la police (101).
  •  Rassemblez autant de preuves que possible, comme les extraits de compte. Cela peut aider la police dans son enquête.
  • Vérifiez si des objets ont été volés. Si c'est le cas, faites-en une liste et une description précise.
  • Utilisez-vous une application bancaire ? Vérifiez-la et notez toutes les informations que vous pouvez trouver sur les transactions criminelles. Partagez ces informations avec la police.

Vous voulez en savoir plus sur ce phénomène et sur ce que vous pouvez faire pour y remédier ? Consultez notre page d'information https://www.besafe.be/fr/vol-fraude/vol-par-ruse

Aussi intéressant pour vous :

21 février 2024
(Communiqué de presse en collaboration avec Febelfin et la police fédérale)
De plus en plus de cas sont signalés où des personnes âgées sont contactées par téléphone par un soi-disant « employé du service de lutte contre la fraude » d'une banque, un « collaborateur de Cardstop » ou « la police ». Ces faux employés convainquent leur victime qu'une fraude a été détectée sur son compte et lui proposent de se rendre à son domicile pour « résoudre la situation ». Ce faisant, les criminels n'ont qu'un seul objectif : dérober un maximum à leur victime. Nous tenons à mettre en garde contre ce type de vols et appelons à la vigilance.
22 janvier 2024
De nombreux citoyens veulent s’engager activement dans une société plus sûre. De nombreuses zones de police rendent cela possible en travaillant, notamment, avec les PLP. Fin 2023, pas moins de 1386 PLP étaient enregistrés en Belgique, ce qui représente une hausse de 8,62% par rapport à l’année dernière, et de près de 10% depuis 2020 !
22 décembre 2023
Plusieurs zones de police et administrations sensibilisent activement les citoyens au problème des pickpockets pendant la période de fin d'année. C'est le cas par exemple de l'action " Timeless & The Warning " à Saint-Trond. La DG Sécurité et Prévention a interviewé la bourgmestre Ingrid Kempeneers à ce sujet.