Le Respect Mutuel en pratique !

En mars et octobre, nos collègues d'AD VP Jules Mortier, Visara Selimi et Tineke Van Iseghem ont donné des ateliers autour des métiers de la sécurité à des jeunes de l'asbl gantoise TAJO.

Soutien aux jeunes vulnérables

TAJO est une organisation qui initie les jeunes de 10 à 14 ans à diverses professions et aux compétences et talents qui les accompagnent. L'organisation à but non lucratif souhaite ainsi offrir des perspectives à ces jeunes et mettre en relation leurs compétences et leurs talents. D'autre part, l'association vise également à stimuler une image positive de soi. En permettant aux jeunes de se rendre compte qu'ils ont aussi des talents qui peuvent être appliqués à des professions spécifiques, ils peuvent faire des choix indépendants, motivés et responsables concernant leur éducation et leur profession.

Ateliers sur les métiers de la sécurité et le respect mutuel

Pendant les workshops de nos collègues, les jeunes ont été familiarisés avec les métiers de la sécurité de manière ludique. Ils ont appris à les reconnaître et à connaître leurs tâches et fonctions. Les jeunes ont également partagé leurs expériences avec des professionnels de la sécurité. Ces ateliers sont donc étroitement liés à la campagne "Respect Mutuel", qui vise à promouvoir la relation entre les professionnels de la sécurité et les citoyens

Interview

Les collègues Jules et Visara ont été interviewés par Tajo sur leurs expériences : vous pouvez en savoir plus ici !

Aussi intéressant pour vous :

12 septembre 2022
Nous célébrons un an de Respect Mutuel avec un court clip dans lequel nous voulons mettre en avant les valeurs de la campagne et présenter au grand public les ambassadeurs des différentes professions de la sécurité.
30 mai 2022
Un agent de gardiennage qui demande à un visiteur d'une entreprise sa carte d'identité. Un steward de football qui veut fouiller un supporter. ...
24 mai 2022
Un steward de football peut-il demander la carte d'identité des supporters ? Quand devez-vous, en tant que citoyen, payer pour une intervention des pompiers ? Les gardiens de la paix peuvent-ils utiliser une matraque ou un spray lacrymogène lorsqu'ils sont confrontés à des citoyens agressifs ? De nombreuses personnes ignorent ou connaissent insuffisamment les tâches et les compétences des métiers de la sécurité (police, pompiers, stewards de football, agents de gardiennage...). Souvent, ils ne connaissent pas non plus leurs propres droits et obligations lors des interactions avec ces professionnels de la sécurité. Lors d'une conférence le 25 mai, des professionnels de la sécurité et des citoyens échangeront leurs expériences et débattront de ce qui est possible et de ce qui est autorisé lors des interventions. Car le respect mutuel ne peut se développer que si l'on apprend à se connaître.