Des collègues de la DGSP donnent des ateliers aux jeunes

Un agent de la DGSP en train de montrer une photo d'un métier de la sécurité à des jeunes
Le samedi 19 mars, nos collègues Jules et Visara ainsi que leur stagiaires Mayssa et Elona ont donné des ateliers sur les métiers de la sécurité à des jeunes de l'asbl TAJO à Gand.

Soutien aux jeunes vulnérables

TAJO est une organisation qui initie les jeunes de 10 à 14 ans à diverses professions et aux compétences et talents qui les accompagnent. L'organisation à but non lucratif souhaite ainsi offrir des perspectives à ces jeunes et mettre en relation leurs compétences et leurs talents. D'autre part, l'association vise également à stimuler une image positive de soi. En permettant aux jeunes de se rendre compte qu'ils ont aussi des talents qui peuvent être appliqués à des professions spécifiques, ils peuvent faire des choix indépendants, motivés et responsables concernant leur éducation et leur profession.

Car seuls ceux qui ont des opportunités peuvent les saisir. Avec cette devise en tête, TAJO donne un coup de pouce supplémentaire aux jeunes en situation de vulnérabilité. Ceux qui sont nés dans la pauvreté ont du mal à s'en sortir sans aide. TAJO s'adresse donc à tous les jeunes, mais en priorité à ceux qui se trouvent dans un contexte de vulnérabilité sociale.

Ateliers sur les métiers de la sécurité et le respect mutuel

Tous les samedis, cette organisation à but non lucratif organise des ateliers pour ses membres sur toutes sortes de thèmes sociaux, animés par des professionnels bénévoles passionnés par leur domain. Ces dernières semaines, le thème de la "sécurité" a été au programme. Après des ateliers antérieurs sur des sujets tels que le racisme, les dépendances, la sécurité à vélo et les premiers secours, il y a quelques semaines, c'était au tour de la DGSP d'en apprendre davantage aux jeunes sur les métiers de la sécurité.

Les jeunes ont été familiarisés avec les métiers de la sécurité de manière ludique. Ils ont appris à les reconnaître et à connaître leurs tâches et fonctions. Les jeunes ont également partagé leurs expériences avec des professionnels de la sécurité. Ces ateliers sont donc étroitement liés à la campagne "Respect Mutuel", qui vise à promouvoir la relation entre les professionnels de la sécurité et les citoyens.

La DGSP est donc heureuse de soutenir ce type d'initiative. À l'avenir, notre organisation espère également familiariser les jeunes avec les métiers de la sécurité et les toucher avec notre message de respect mutuel.

Un agent de la DGSP en train de montrer une photo d'un métier de la sécurité à des jeunes

Aussi intéressant pour vous :

23 décembre 2022
En Belgique, 156 communes ont un service de Gardiens de la paix : 94 en Flandres, 43 en Wallonie et 19 en Bruxelles. En tant que point de contact accessible pour les citoyens en matière de sécurité et de prévention, les gardiens de la paix ont une très importante fonction de sécurité publique avec un vaste éventail de tâches.
13 décembre 2022
Plus de 150 stewards de football des clubs professionnels belges se sont rassemblés à Bruxelles le 8 décembre pour la première Journée du Steward de football. Une journée organisée par le SPF Intérieur et l’ Union royale belge des Sociétés de Football Association (URBSFA). L'objectif de cette journée était de reconnaitre les stewards en tant que partenaires à part entière de la sécurité du football et de leur expliquer les changements qui les attendent dans le cadre du plan d'action pour le football et la proposition de nouvelle loi football.
27 octobre 2022
En mars et octobre, nos collègues d'AD VP Jules Mortier, Visara Selimi et Tineke Van Iseghem ont donné des ateliers autour des métiers de la sécurité à des jeunes de l'asbl gantoise TAJO.