Les dangers des applications sportives dans le vol de vélos

Visuel vol de vélos
Avec la popularité croissante des applications sportives numériques, les gens partagent leurs itinéraires d'entraînement avec leurs amis et même avec des inconnus, ce qui n'est pas sans risque. Ces applications sont devenues de véritables réseaux sociaux sur lesquels les utilisateurs partagent des informations détaillées sur leurs activités, révélant des informations potentiellement sensibles telles que leurs lieux de départ et d'arrivée habituels, que ce soit à domicile ou au travail..

Le vol de vélos est un problème qui ne se limite pas au monde physique. Karel Dhondt et Victor Le Pochat, chercheurs du groupe DistriNet de la KU Leuven, ont mené des recherches sur les paramètres de confidentialité des applications sportives et leurs implications pour les utilisateurs. Besafe a eu la chance de s’entretenir avec eux et d'approfondir leurs conclusions sur le vol de vélos à l'ère du numérique.

Zones de confidentialité dans les applications sportives

Bien que les zones de confidentialité des applications sportives soient conçues pour protéger vos emplacements, les recherches menées par le groupe DistriNet de la KU Leuven montrent que cette mesure est souvent insuffisante. Il s'avère souvent que les zones de confidentialité peuvent être contournées, exposant ainsi les domiciles ou les lieux de travail des utilisateurs. Il en résulte un sentiment de sécurité trompeur, car l'aperçu de l'activité protégée contient encore suffisamment de données, telles que la distance parcourue et l'itinéraire emprunté. Ces informations, combinées à une carte routière, peuvent permettre de trouver votre emplacement exact.

Cette lacune constitue non seulement une menace pour la vie privée, mais aussi une cible attrayante pour les voleurs de vélos. Une fois que les voleurs savent qu'un utilisateur s'entraîne régulièrement et qu'ils savent exactement où il habite, cette personne devient une cible potentielle pour le vol de vélo.

Réponse des applications sportives

Les chercheurs du groupe DistriNet de la KU Leuven ont présenté leurs conclusions et formulé des recommandations aux six applications sportives qu'ils ont examinées. La moitié d'entre elles ont réagi positivement, et la plus importante, Strava, a apporté des améliorations en réponse à leur contact, notamment en définissant des zones de confidentialité par défaut pour tous les utilisateurs.

Malheureusement, les applications sportives concernées n'ont pas toujours (entièrement) remédié aux lacunes, de sorte qu'il existe toujours un risque d'exposition de données sensibles. Il incombe donc aux utilisateurs de prendre les mesures appropriées pour se protéger pleinement, y compris contre le vol de vélos.

Conseils pour prévenir les vols de vélos par le biais d'applications sportives

Pour lutter contre les vols de vélos via les applications sportives, il existe plusieurs mesures à prendre pour se protéger. Voici quelques suggestions :

1.           Définir des zones de confidentialité : la définition d'une zone de confidentialité sur votre application sportive reste une mesure efficace. En définissant une zone de confidentialité de plus d'un kilomètre, vous protégez mieux vos emplacements personnels des regards indiscrets. N'oubliez pas que les voleurs s'attaquent souvent aux cibles les plus faciles, et qu'une zone de confidentialité bien configurée peut donc avoir un effet dissuasif.

2.           Rendez votre profil privé : Envisagez de rendre votre profil d'application sportive privé. S'il est agréable de partager ses progrès avec ses amis, un profil privé rend plus difficile la découverte de vos données par les voleurs. Ainsi, vous restez en contact avec vos amis, mais vos activités restent confidentielles.

3.           Soyez prudent lorsque vous partagez des informations : Évitez de partager des informations telles que le type de vélo que vous possédez ou des photos où vous posez avec votre vélo. Ces informations peuvent être précieuses pour les voleurs et faire de vous une cible potentielle pour un vol de vélo.

4.           Ne lancez votre application de sport qu'une fois que vous êtes parti : N'activez votre application de sport qu'après vous être éloigné de votre domicile ou de votre lieu de travail. De cette façon, il devient plus difficile pour les autres de déterminer où vous vivez ou travaillez, ce qui ajoute une couche supplémentaire de protection contre les voleurs potentiels.

 

  Nous nous engageons pleinement en faveur d'une société plus sûre. Nous ne nous concentrons pas uniquement sur la grande criminalité, mais nous nous attaquons également à la racine à ce que l'on appelle la petite criminalité, comme le vol de vélos. Car ce sont précisément ces petits actes criminels qui ont souvent le plus d'impact sur nos habitants

le ministre de l'intérieur 

L'outil Priva

Outre ses recherches sur les lacunes des zones de confidentialité dans les applications sportives, le groupe DistriNet de la KU Leuven a également mis au point une solution pour aider les utilisateurs à protéger leur vie privée. L'outil Priva - disponible à l'adresse https://priva.distrinet-research.be/ - permet aux utilisateurs de protéger eux-mêmes leurs activités contre d'éventuelles atteintes à la vie privée.

L'outil, créé par les chercheurs, intègre plusieurs personnalisations qui garantissent que les méthodes d'attaque précédemment identifiées ont moins d'impact. L'outil Priva permet aux utilisateurs de gérer efficacement leur vie privée et de protéger leurs informations personnelles lorsqu'ils utilisent des applications sportives.

Cette recherche a été soutenue par le Fonds spécial de recherche de la KU Leuven et le Programme flamand de recherche en cybersécurité.

Vous trouverez d'autres conseils pour lutter contre le vol de vélos sur notre page d'information : https://www.besafe.be/fr/vol-fraude/vol-de-velos

Aussi intéressant pour vous :

15 juillet 2024
Cette année encore, de nombreuses personnes partiront en vacances avec leurs voitures. Sur votre route, lors de vos passages sur les aires d’autoroute, soyez attentifs aux nombreuses escroqueries dont vous pourrez être victimes. L’une des escroqueries les plus courantes et les plus répandues est l’arnaque au pneu crevé ou arnaque à l’Italienne
26 juin 2024
7998* cambriolages ont eu lieu entre juillet et septembre l'année dernière. Pendant que vous profitez de vos vacances, les cambrioleurs sortent aussi et profitent pour dépouiller votre maison. Que pouvez-vous alors faire pour partir en vacances sans souci ?
19 juin 2024
23 pays européens joignent leurs forces ce mercredi 19 juin 2024 pour lutter contre les cambriolages résidentiels lors du EU Focus day against domestic burglary. Vous ne souhaitez donner aucune chance aux cambrioleurs, alors suivez les quatre conseils ci-dessous. Ceux-ci ont prouvé leur efficacité selon plusieurs recherches menées en la matière.