Un carjacking est un vol de véhicule avec usage de violence et/ou de menaces à l'encontre du conducteur ou du (des) passager(s).

Les carjackers ont recours à diverses méthodes dont le degré de violence peut varier. C'est pourquoi il est difficile de donner de bons conseils de prévention. 

Vous trouverez ci-dessous quelques directives générales qui visent à réduire ce phénomène de manière draconienne.

0

Nos conseils préventifs

  • N'indiquez pas la marque de votre système de protection sur votre véhicule.
  • Ne mettez jamais sur le même trousseau les clefs de votre véhicule et les clefs de votre domicile et ne laissez pas vos clefs de réserve dans le véhicule.
  • Au moment de reprendre votre véhicule, ayez vos clefs en poche, prêtes à l'emploi (et pas en main afin de ne pas montrer aux auteurs potentiels que vous allez reprendre votre véhicule) et assurez-vous qu'aucune personne suspecte ne se trouve à proximité de votre véhicule. Si une personne suspecte ou un groupe se trouve près de votre véhicule, ne vous dirigez pas vers celui-ci, mais retournez au bureau, dans un magasin, ou à défaut, dans un lieu fréquenté. Si, quand vous revenez l' (le groupe d') auteur(s) est toujours présent, appelez les services de police.
  • Une fois dans votre voiture, verrouillez les sécurités intérieures des portières. Vous pouvez les déverouiller lorsque vous aurez atteint une vitesse raisonnable. Lorsque vous réduisez la vitesse (par exemple dans le centre-ville où il faut s'arrêter régulièrement) ou que vous êtes à l'arrêt à un feu rouge, verrouillez à nouveau vos portières.
  • Ne vous immobilisez jamais trop près d'un véhicule qui bloque la route. Gardez, si possible, une distance suffisante pour pouvoir manoeuvrer.
  • En cas de collision, ne sortez pas de votre véhicule et attendez que le propriétaire de l'autre véhicule vienne jusqu'à vous. Entrouvrez alors légèrement la fenêtre afin de lui parler. Si la situation vous paraît suspecte, ne sortez pas du véhicule et prévenez les services de police avec votre GSM si vous en avez un. A défaut, actionnez vos feux de détresse, klaxonnez et, si possible, activez la sirène de votre système d'alarme.
  • Lorsqu'une personne essaie d'ouvrir une des portières de votre véhicule, klaxonnez, activez les feux de détresse et, si possible, activez la sirène de votre système d'alarme.
  • Ne vous jetez pas sur un feu rouge. Atteignez-le progressivement en ralentissant votre allure. Il sera peut-être déjà passé à la phase verte le temps que vous y arriviez.
  • Evitez de toujours suivre le même itinéraire pour rentrer chez vous. Ceci évitera de communiquer aux auteurs vos habitudes et les empêchera ainsi de planifier le meilleur moment où ils pourraient opérer.
  • Lorsque vous rentrez chez vous, assurez-vous que vous n'êtes pas suivi (par une voiture, une moto, ...). Si vous l'êtes ou croyez l'être, ne rentrez pas dans votre domicile, mais faites un tour du bloc pour voir si vous êtes toujours suivi. Dans l'affirmative, rendez-vous dans un commissariat de police, en veillant à donner une description la plus précise possible du véhicule poursuivant et de ses occupants (type de véhicule - marque - plaque).
  • Ne coupez pas votre moteur lorsque la situation ne vous paraît pas normale.Si vous avez un garage, rentrez votre véhicule dans celui-ci afin de ne pas attirer l'attention de voleurs potentiels. Fermez la porte du garage, fermez les portières du véhicule et ne laissez pas vos cléfs sur le contact.
  • Prévoyez un bon éclairage de l'allée de votre domicile ou, à défaut, garez votre véhicule dans un endroit le mieux éclairé possible.
  • Ne tentez pas l'auteur potentiel en laissant dans votre véhicule PC portable, mallette, GSM ou autres biens de valeur, et surtout pas vos documents de bord.
1
Nos conseils préventifs

Si vous êtes victime d'un carjacking

  • N'offrez pas de résistance.
  • Ne défendez jamais votre véhicule au péril de votre vie et ne tentez jamais de faire peur aux auteurs. Une vie est plus précieuse qu'un véhicule.
  • Observez tous les détails relatifs à cette situation sans dévisager l'auteur pour éviter toute escalade de violence de sa part.
  • Rendez-vous immédiatement dans un commissariat de police afin de signaler les faits.
  • Gardez une copie de vos documents de bord et d'identité ainsi qu'une photo du véhicule chez vous. Conservez ces documents avec la facture d'achat du véhicule.
  • Une fiche signalétique de votre véhicule correctement remplie permettra de retrouver votre véhicule plus rapidement. Si vous êtes témoin d'un carjacking, portez assistance aux victimes. Conduisez-les au commissariat de police le plus proche et faites une déposition la plus complète possible (description des auteurs, de leurs véhicules, de la direction de fuite, de la langue employée, etc.).
1
Si vous êtes victime d'un carjacking
Quels conseils aimeriez-vous recevoir de notre conseiller?

Faites gratuitement appel aux services d’un expert indépendant sur le vol ou l'incendie. Ses conseils sont neutres et sans engagement. Les services offerts diffèrent d’une commune à l’autre.

Insérez le nom ou le code postal de votre commune et découvrez quels services y sont offerts.