PLP

Les Partenariats Locaux de Prévention sont des partenariats entre la police, les citoyens (riverains/ commerçants) et les autorités locales en vue d’améliorer la communication dans la lutte et la prévention de la criminalité au sein d’un quartier déterminé.

0

L'objectif

- Accroître la sécurité ainsi que le sentiment de sécurité du citoyen/indépendant;

- Renforcer la cohésion sociale ;

- Favoriser la diffusion d’informations opérationnelles ainsi que de conseils préventifs utiles, adaptés aux besoins et aux attentes spécifiques des citoyens concernés.

Dans ce but, un plan de communication est établi. L’échange d’informations s’effectue des membres du PLP vers les services de police locale et réciproquement (communication à deux voies). La collaboration consiste en la communication des faits suspects remarqués dans le quartier par les membres PLP à la police locale. La police peut également être à la base du signalement. Sur cette base, les forces de l’ordre analysent ces informations et avertissent la totalité des membres PLP par biais de messages d’alerte urgents ou de feed-back.

Les informations partagées portent sur des sujets liés à la sécurité tels que les cambriolages, les escroqueries ou encore les disparitions ou les incendies suspects. Le but est donc de faire diminuer l’insécurité ainsi que le sentiment d’insécurité en renforçant la collaboration entre les citoyens (riverains ou commerçants) avec la police. L’organisation et le suivi du fonctionnement journalier du PLP sont opérés par le coordinateur. Il est le point de contact du projet. Avec le fonctionnaire de police mandaté, désigné par le chef de corps, ils assurent ensemble le suivi du partenariat, contrôlent son fonctionnement et en font rapport aux autorités.

Le fonctionnement des PLP est régi par la circulaire ministérielle du 8 avril 2019.

0