Les États généraux de la Police (SEGPol) réunissent différentes parties prenantes pour travailler sur la police du futur. Jusqu'en 2022, plusieurs activités thématiques, notamment des ateliers, des journées d'étude et des séminaires, seront organisées par les principaux partenaires. Les résultats des activités intermédiaires seront examinés lors des États généraux proprement dits, qui se tiendront fin 2022/début 2023. Lors de l'événement de lancement, les intervenants ont indiqué que, dans le cadre du SEGPol, une réflexion devrait être menée, entre autres, sur les thèmes suivants :

Confiance entre le citoyen et la police

Le fonctionnement des forces de police dépend de la confiance du citoyen. Le renforcement du lien entre la police et la société est crucial. La police de proximité et la participation des citoyens ne sont pas des slogans vides, mais les composantes nécessaires d'une organisation policière proche du citoyen.

Technologie et innovation

L'innovation technologique connaît un essor exponentiel. Cela implique à la fois des opportunités et des défis pour le fonctionnement de la police. D'une part, cela peut contribuer à rendre l'organisation plus efficace et plus agile, d'autre part, les criminels peuvent également utiliser ces opportunités pour poursuivre leurs objectifs criminels. 

Quadruple hélice

La sécurité est une tâche essentielle du gouvernement et, dans notre société démocratique, un rôle spécifique est réservé à la police. Toutefois, cela ne doit pas faire obstacle à la conclusion d'alliances stratégiques avec d'autres acteurs. Les gouvernements, les citoyens, les universitaires et les entreprises peuvent unir leurs forces au service de la construction d'une société sûre, résiliente et inclusive.

Internationalisation

Comme le dit l'adage : le monde est devenu un village. Cela vaut également pour la police, qui est de plus en plus confrontée à des défis transfrontaliers tels que la cybercriminalité, le terrorisme et le crime organisé. La charge de travail de la police augmente donc également et devient plus complexe en raison de la nature de plus en plus internationale de la criminalité.

Partage d'informations

Aujourd'hui, l'organisation policière est confrontée à un flot d'informations en ligne et hors ligne provenant de toutes sortes de sources. Il est essentiel de bien gérer, analyser et partager ces informations.

Violence contre la police

Nos policiers doivent se sentir responsabilisés en sachant qu'il existe une tolérance zéro pour la violence à leur encontre et à l’encontre de leurs collègues. Ainsi, ils peuvent s'engager quotidiennement et en toute confiance pour la sécurité du citoyen. Cependant, les causes de la violence contre la police doivent être prises en compte. La répression et la prévention sont toutes deux nécessaires pour lutter contre ce phénomène.

Intégrité

Cela ne change rien au fait que la légitimité des services de police dépend de l'intégrité et de l'éthique professionnelle de chaque policier. Les policiers, qui s'engagent pleinement chaque jour pour une société plus sûre, ainsi que le citoyen, doivent pouvoir compter sur un système disciplinaire efficace.

Diversité et RH

Le modèle de recrutement classique n'est plus adapté aux besoins de la police. Le modèle de recrutement à taille unique ne permet pas d'attirer les profils spécifiques nécessaires pour faire face aux défis de l'avenir. La société se diversifie également et la police ne peut faire son travail de manière optimale que si elle est le reflet de la société. L'organisation policière doit également relever le défi de guider et d'encadrer ses collaborateurs de manière optimale, en accordant une attention particulière à l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Une nouvelle façon de protester

Il existe de nouvelles formes de protestation, caractérisées par l'absence de leader ou de point de contact. La mobilisation pour ces rassemblements se fait par les médias sociaux. Il est donc souvent difficile pour la police d'évaluer tous les risques. En outre, des groupes n'ayant aucun lien avec l'événement s'y joignent souvent avec la seule intention de commettre des violences et de causer des dommages. Cette nouvelle façon de protester exige une nouvelle façon de faire la police.

Financement et ampleur de la police

Vingt ans après la réforme de la police, il est temps d'examiner en profondeur le financement de la police locale et l'ampleur des zones de police. Il est nécessaire de mettre en place un modèle de financement objectif et transparent, basé sur une réforme et une intégration des subventions et des aides à la police fédérale existantes.

0

Activiteiten

Tables Rondes (CPS & CPL)

Le Centre for Police Studies (CPS) et le Circle of Police Leadership (CPL) étudieront certains des thèmes ci-dessus au moyen de tables rondes. Cinq groupes de discussion de 8 à 10 participants chacun seront utilisés, soit 40 à 50 participants au total. Deux orateurs principaux expliqueront les questions centrales de chaque thème. Les participants se relaieront également et prendront part à plusieurs tables rondes afin de pouvoir intégrer les idées et conclusions pertinentes de chaque table ronde.

8 décembre 2021 à St-Nicolas - Recherche

  • Enquête criminelle dans un environnement multidisciplinaire
  • Enquête sur le terrain en 2030 ?
  • L'Homme dans la recherche
  • ...

Fin janvier 2022 - Personnes et organisation

  • La police, un employeur attrayant
  • La police, un employeur flexible
  • Politique d'intégrité
  • ...

22 février 2022 à Bruges - Technologie et innovation

  • Le travail de la police en 2030
  • Quelle technologie dans ce travail ?
  • Quels processus pour le soutenir ?
  • ...

16 mars 2022 à Louvain- Coopération policière internationale

  • Structure
  • Stratégie
  • Application de la loi
  • ...

22 mars 2022 à Anderlecht - Police et population

  • Coercition/violence
  • Polarisation/tissu social/fake news
  • Diversité
  • ...

April 2022 à Anvers - FINLOG & Organisation

  • Politique en démocratie
  • L'éthique dans l'organisation
  • Dotation et valeur ajoutée pour les citoyens
  • ...

Tables Rondes (CEP & CPL)

Le Centre d'Etudes sur la Police (CEP), en collaboration avec le Cercle du leadership policier (CPL), organise également plusieurs tables rondes. Au cours de ces rencontres, qui se dérouleront entre mars et octobre 2022, les thèmes suivants seront abordés :

Entre évolutions sociétales et situations de crise

  • Diversité et discriminations
  • Force et violence
  • Espaces nouveaux et recomposés de l’action policière

Les enjeux de la modernisation technique, mais pas que…

  • «Anciens» et «nouveaux» métiers de la police
  • Recrutement/sélection, ou les enjeux du vieillissement
  • Promesses et enjeux de la 4e industrialisation (digitalisation police)

Journées d'étude (CPS)

Le CPS organise également plusieurs journées d'étude liées aux thèmes du SEGPol :

15 octobre - Formation de la police
26 novembre Financement de la police

Cette page sera complétée par les programmes concrets et de plus amples informations sur les modalités d'inscription.

0