Présentation

La pédopornographie ou pornographie enfantine comprend toute matière pornographique représentant de manière visuelle un mineur, une personne qui apparaît comme un mineur, ou des images réalistes représentant un mineur se livrant à un comportement sexuellement explicite.

Tout individu qui expose, vend, loue, diffuse, importe, produit ou possède du matériel pornographique, commet une infraction pénale.  La remise d’emblèmes, d’objets, de films, de photos, de diapositives et tout autre support visuel qui représente des positions ou des actes sexuels à caractère pornographique mettant en scène des enfants, et ce même s’il s’agit de photographies retouchées, est également réprimée. L’implication de fait d’un mineur est sans importance, il peut être question de pornographie enfantine même si les images ne font que suggérer la minorité.

Tout individu qui crée une image virtuelle de mineurs utilisant des techniques informatiques est également punissable. Il est important de préciser que le seul fait d’accéder à un site pédopornographique et de visionner les images en connaissance de cause, suffit pour que l’infraction soit retenue, sans que l’auteur doive être le propriétaire des images. Quelqu’un qui tombe par hasard sur des images d’abus sexuels ne peut donc encourir de condamnation, seule la consultation intentionnelle de ces images est punissable.

La pornographie enfantine ne vise que les supports visuels, néanmoins, les chansons ou textes à caractère pédopornographiques peuvent également être sanctionnés (art. 383 du Code pénal).

1
Présentation

Base légale

  • Art. 380ter et art. 383bis du Code pénal,
  • Art. 9 de la Convention de Budapest,
  • Directive 2011/92/EU du Parlement européen et du Conseil relative à la lutte contre les abus sexuels et l’exploitation sexuelle des enfants, ainsi que la pédopornographie
1
Base légale

Conseils

JEUNES:

  • Réfléchir à ce que l’on met en ligne et ne pas révéler de données personnelles à des personnes que l’on ne connait pas
  • Ne pas oublier que pas tout le monde est « son ami » sur le net et que certaines personnes peuvent se présenter autrement en ligne que dans la vie réelle
  • Demander conseil à une personne de confiance (parents, professeur, etc.)
  • Lignes d’aide: www.103ecoute.be 
  • http://www.childfocus.be/fr/besoin-daide/chat-116000

PARENTS:

  • Conscientiser les enfants aux risques d’internet
  • Développer le sens critique des enfants
  • Ne pas hésiter à demander de l’aide professionnelle

ENSEIGNANTS:

  • Sensibiliser les jeunes aux risques d’abus (sexuels) sur internet par des ateliers interactifs, des vidéos, des jeux, etc. Par exemple le projet iRespect et les vidéos YouTube de ChildFocus (bonnes pratiques 6 & 7)
  • Apprendre aux élèves à communiquer de manière responsable et appropriée sur le net

AUTRES PROFESSIONNELS:

  • S’informer et se former sur les risques et comment prendre en charge les victimes, parents et auteurs
1
Conseils