Un détecteur de fumées, cela sauve des vies

C’est un boîtier en plastique qui vous a peut-être déjà agacé par sa sonnerie stridente quand la pile est plate. Pourtant, il sauve des vies.

"Chaque année, dans toutes les zones de secours, on est appelé en début d’incendie grâce à ces détecteurs, explique Quentin Grégoire, le président de la Fédération royale des Corps de Sapeurs-Pompiers de Belgique. En journée, le détecteur nous fait gagner dix ou quinze minutes. Mais la nuit, sans détecteur, on arrive trop tard".

La Fondation des brûlés relaye des statistiques britanniques sur l’efficacité des détecteurs de fumée. "Des statistiques britanniques révèlent qu'un détecteur de fumée limite l'ampleur de l'incendie au foyer d’incendie dans 68 % des cas. Dans 98 % des cas, il circonscrit l’incendie à la pièce où il se déclare ".

"86 % des logements wallons sont équipés de détecteurs de fumée"

Selon les dernières enquêtes, 86 % des logements wallons sont équipés de détecteurs de fumée. C’est la seule région du pays où le placement d’un détecteur incendie est obligatoire dans tous les logements. A Bruxelles, il ne l’est que dans les logements locatifs. En Flandre, cela dépend du type de logement.

0a9f42be55e810cf0acac39946145197-1497276
Le taux de présence de détecteurs dans chaque région. - © https://www.besafe.be/sites/besafe.localhost/files/u3051/besafe42_fr_lr.pdf

Mais il ne suffit pas d’avoir placé son détecteur. Encore faut-il changer la pile en temps et en heure. Selon la Libre, 5818 logements des sociétés immobilières de service public(SISP) ne sont pas aux normes. Cela représente 14% du parc locatif des SISP.

 

ff3075fed4f25db618a09bf2f7c7d6ca-1497276
Où placer les détecteurs de fumée? - © https://www.besafe.be/sites/besafe.localhost/files/u3051/fodb-pancarte_rookmelders_fr_lr.pdf

Il faut placer les détecteurs là où il y a un risque. "Dans les chambres à coucher ou à proximité des chambres, par exemple dans le hall de nuit, précise Jan De Saedeleer, de la direction prévention-incendie du SPF Intérieur. Dans le salon aussi, mais on ne conseille pas de les placer dans la cuisine, car le risque est qu’il s’enclenche en permanence et que les habitants le débranchent. Ce serait contreproductif ". Il faut aussi être particulièrement vigilant dans les pièces où l’on charge des batteries (de téléphone, de tablettes, etc). " Nous ne disposons pas de statistiques sur le sujet, mais en effet, il semble qu’il y ait de plus en plus d’incidents, de débuts d’incendie avec des batteries ou des appareillages électriques de mauvaise qualité ". Oubliez donc le chargeur de smartphone sans certification européenne acheté à la sauvette au marché du coin. Il risque de fondre dans votre prise électrique

Quel détecteur choisir ?

En achetant un détecteur de fumée, vérifiez qu’un voyant indique quand la batterie est presque plate, qu’un bouton-test permet de vérifier régulièrement le fonctionnement, qu’il émet un signal sonore très puissant de 85 dB au moins et qu’il est certifié CE. " L’idéal, c’est qu’en plus de la norme CE, il y ait aussi une certification VDS ou BOSSEC et surtout, qu’il ait une durée de vie de 10 ans ".

Quelles sanctions si l’on n’est pas en ordre de détecteur ?

"Comme il est difficile d’entrer dans chaque domicile wallon, nous confie-t-on au cabinet du ministre wallon du logement, le contrôle a lieu à l’occasion de la visite d’un agent de la Région wallonne, par exemple lors de l’octroi de primes Ecopack ou Rénopack, ou lors d’une procédure de de demande permis de location. Si l’agent s’aperçoit alors qu’il n’y a pas de détecteurs, il refusera d’octroyer les primes ou le permis.

Quant aux compagnies d’assurances, elles prévoient rarement les détecteurs de fumée dans leurs contrats. "Cela signifie qu’il ne peut pas y avoir d’exclusion à cause de l’absence d’un détecteur de fumée, explique Wauthier Robijns, porte-parole d’Assuralia. La compagnie d’assurance devra quand même payer en cas d’incendie ".

Fort de ses années d’expérience en tant que pompier, Quentin Grégoire, président de la Fédération royale des Corps de Sapeurs-Pompiers de Belgique, voit les choses autrement. "Le risque, si vous n’avez pas de détecteur d’incendie, c’est d’aller un jour à l’enterrement de votre fils ou de votre fille. Le détecteur sauve vraiment des vies. Il permet de se réveiller et de sortir à temps".

Source : RTBF.be- 12/06/2017
Auteur : Odile Leherte