L'objectif principal à long terme est de faciliter le suivi du travail de terrain des gardiens de la paix.

L'objectif à court terme du projet est le développement d’une nomenclature qui aide les gardiens de la paix au quotidien dans la rédaction de leurs fiches de rapport.développement d’une nomenclature qui aide les gardiens de la paix au quotidien dans la rédaction de leurs fiches de rapport.

L'objectif principal à long terme est d'évaluer l’impact des actions spécifiques menées par les gardiens de la paix, étoffer le diagnostic local de sécurité et mettre ces données en lien avec les données socio-économiques des rues et quartiers et la criminalité, tenir à jour les modifications dans un document consultable par les utilisateurs.

L'objectif à long terme est d'agir sur l’environnement criminogène en ne laissant pas perdurer les nuisances constatées et dissuader ainsi les auteurs potentiels de nuisances.

L'objectif à long terme est de systématiser et faciliter le traitement des nuisances.

L'objectif de la transmission des rapports de gardiens de la paix via tablette aux services compétents à court terme est de favoriser la rapidité d’intervention des services concernés grâce à la centralisation et la transmission plus fluide des demandes.

GPS-U est un logiciel de gestion des problématiques de sécurité urbaine. L’agent constatant encode ses informations dans le logiciel en choisissant une catégorie spécifique : environnement, voirie, sécurité, stationnement, conflit, marché, etc.

Gérer en profondeur les différentes variables qui peuvent jouer un rôle dans la problématique du processus de radicalisation d’une personne et éliminer ainsi les éléments qui créent de la rupture et qui peuvent empêcher un sentiment d’appartenance positif à la société.

Le service communal qui travaillait avec des jeunes dits « radicaux » ou, en voie de radicalisation, a émis le besoin d’une approche claire et uniforme sur le thème de la radicalisation. La ville avait besoin d’un instrument qui objectivait l’instinct et le ressenti des travailleurs sociaux.

Le projet vise l’accompagnement individuel des familles et se décline sous forme de suivis individuels et personnalisés selon la méthodologie de base d’accompagnement en travail social.