L’idée est de permettre aux mamans de se poser et prendre un moment rien que pour elles et entre elles. C’est l’occasion pour elles de parler de leur vie de femme et d’aborder avec elles différentes notions familiales (éducation des enfants,…). Différents thèmes y sont abordés.

Une animations est dispensées à l’aide de différents supports dans les écoles à l’attention des étudiants des deux dernières années en vue de les sensibiliser aux différentes de formes de violence dans la relation.

Un groupe de paroles et d’activités, autour d’un petit déjeuner, par les femmes et pour les femmes (entre 4 et 11 personnes) qui vise à améliorer leur estime de soi, à bien interagir entre elles et les autres, de même qu’à se soutenir mutuellement.

Chaque année, fin novembre a lieu une campagne de sensibilisation aux violences faites aux femmes, au niveau international. C’est donc l’occasion pour les autorités de sensibiliser l’ensemble de la population sur le sujet.

Le FCJ a pour objectif de lutter durablement et efficacement contre la problématique sociale de la violence intrafamiliale.

Ce service offre aux personnes victimes de violence un soutien dans les démarches à réaliser pour se sortir de cette situation : porter plainte, remise en ordre socio-administrative, préparation au départ de la maison, réorientation vers un professionnel spécialisé adéquat.

L'un des objectifs principaux de la médiation est de travailler la prise de conscience de la violence aussi bien chez les victimes que chez les auteurs.

Le Conseil Justice est l’émanation du sous-conseil du conseil consultatif de prévention, organe consultatif créé par le conseil communal de Saint-Gilles dans le cadre des contrats de sécurité. Le sous-conseil-justice a été créé en vue d’étudier l’aide juridique et sociale et son évolution dans le cadre d’une politique intégrée au niveau de la commune.

Ce service offre aux personnes victimes de violence un soutien dans les démarches à réaliser pour se sortir de cette situation : porter plainte, remise en ordre socio-administrative, préparation au départ de la maison, réorientation vers un professionnel spécialisé adéquat.

Depuis plusieurs années, la Ville de Marche-en-Famenne, via le PSSP, prend à coeur de participer à la campagne « Ruban Blanc » (lutte contre les violences faites aux femmes). Elle s’associe avec la Province de Luxembourg pour proposer presque chaque année de nouvelles actions : distribution de pin’s, sensibilisation, théâtres, cinéma, séances de self-défense.