Chaque année, fin novembre a lieu une campagne de sensibilisation aux violences faites aux femmes, au niveau international. C’est donc l’occasion pour les autorités de sensibiliser l’ensemble de la population sur le sujet.

Ce projet est né de l’association entre le plan de cohésion sociale et le plan stratégique de sécurité et de prévention au départ du constat suivant : le public féminin vit une plus grande fracture numérique, d’où la volonté d’encourager le développement de compétences techniques via des ateliers numériques et en même temps de réaliser un travail d’émancipation sur la condition de la femme et sa place dans la société (discussions, recherches internet, analyse de groupe).

Une animations est dispensées à l’aide de différents supports dans les écoles à l’attention des étudiants des deux dernières années en vue de les sensibiliser aux différentes de formes de violence dans la relation.

Ce service offre aux personnes victimes de violence un soutien dans les démarches à réaliser pour se sortir de cette situation : porter plainte, remise en ordre socio-administrative, préparation au départ de la maison, réorientation vers un professionnel spécialisé adéquat.

Depuis plusieurs années, la Ville de Marche-en-Famenne, via le PSSP, prend à coeur de participer à la campagne « Ruban Blanc » (lutte contre les violences faites aux femmes). Elle s’associe avec la Province de Luxembourg pour proposer presque chaque année de nouvelles actions : distribution de pin’s, sensibilisation, théâtres, cinéma, séances de self-défense.

Chaque année, fin novembre a lieu une campagne de sensibilisation aux violences faites aux femmes, au niveau international. C’est donc l’occasion pour les autorités de sensibiliser l’ensemble de la population sur le sujet.

Une journée de sensibilisation à l’attention des étudiants (première année secondaire) est organisée sous forme d’ateliers thématiques.

Un concours « Clap’ados » est organisé à l’attention des étudiants (de la première à la sixième année secondaire) avec comme objet la réalisation d’une capsule vidéo portant sur différents thèmes liés à la violence.

Les objectifs de la campagne de sensibilisation sont : apparendre aux adolescents à reconnaître les signes d’emprise ou de contrôle dans leurs relations et sensibiliser les adolescents à la lutte contre les violences entre partenaires et violences sexuelles