Ce service offre aux personnes victimes de violence un soutien dans les démarches à réaliser pour se sortir de cette situation : porter plainte, remise en ordre socio-administrative, préparation au départ de la maison, réorientation vers un professionnel spécialisé adéquat.

L'un des objectifs principaux de la médiation est de travailler la prise de conscience de la violence aussi bien chez les victimes que chez les auteurs.

Ce service offre aux personnes victimes et/ou témoins de violences conjugales ou intrafamiliales une écoute active, des conseils, un accompagnement et un relais vers d’autres partenaires spécifiques.

La cellule Justice de Proximité du service Prévention de la commune de Saint-Gilles propose des permanences d’aide juridique de première ligne qui répondent à 4 critères essentiels : gratuité, accessibilité inconditionnalité et approche généraliste.

L’asbl « ORS-Espace Libre », en tant que service d’aide aux justiciables, prend en charge tous les faits de violence, quels qu’ils soient.

L'objectif est de sensibiliser le tout public et les professionnels sur les violences intrafamiliales et entre partenaires ainsi que sur les services ressources disponibles sur le territoire local.

Différentes actions de sensibilisation à l’attention de publics cibles variés sont développées au cours de l’année, et notamment participer à la journée de lutte contre les violences faites aux femmes organisée le 25 novembre via la campagne Ruban blanc.

L'un des objectfis du CAV est de proposer un accompagnement aux victimes des différents phénomènes qui se sont déclarées auprès de la police et qui ont accepté d’être recontactées.

Il s’agit de sensibiliser les citoyens et les professionnels de première ligne à la compréhension du phénomène des violences intrafamiliales et violences entre partenaires, de déconstruire les préjugés et stéréotypes, de les informer sur les outils et ressources existants pour mieux comprendre et appréhender cette problématique.

Des modules d’animation sont offerts à différents publics cibles (femmes, jeunes) fréquentant différents organismes (ONE, écoles,…). Ces modules se fondent sur différents outils comme des capsules video ou jeux de rôles voire pièce de théâtre qui abordent différentes formes de violence précises ou la violence de manière plus transversale.