Les objectifs sont de confronter des jeunes en décrochage à une expérience et un environnement éloignés de leur quotidien, Impartir un apprentissage ludique et responsabilisant de la navigation océanique et de contribuer à créer un esprit de groupe et une curiosité envers l’autre chez les participants.

Ce parcours de formation et d’accompagnement a pour objectif d’aider les participants à mieux comprendre les perceptions qu’ils ont d’eux-mêmes et de leur public, les rôles qu’ils endossent, le rapport qu’ils construisent à eux-mêmes et aux autres dans le cadre de leurs fonctions et au-delà.

La prestation d’une formatrice-animatrice formée au théâtre-action et à la « sociocratie » consiste en une formation aux cercles de parole mobilisant les outils de l’intelligence collective, la méthode Prodas et la sociocratie.

L’Asbl « BRAVVO » est une structure en perpétuelle adaptation, en lien avec l’évolution des quartiers, les priorités des autorités subsidiantes et leur intérêt croissant pour le champ de la prévention.

L’Asbl « BRAVVO » est une structure en perpétuelle adaptation, en lien avec l’évolution des quartiers, les priorités des autorités subsidiantes et leur intérêt croissant pour le champ de la prévention.

L’objectif général du projet "Rien à faire, rien à perdre" est de contribuer à favoriser le lien et à prévenir le repli sur soi et le passage à l’acte de certain(e)s jeunes notamment, par une meilleure compréhension des constructions identitaires et des appartenances de chacun(e).

L’objectif est d’une part de cartographier le fonctionnement des mosquées et d’autre part d’initier un travail de suivi avec ces mêmes mosquées.

La brochure réalisée par la ville d’Anvers, a pour objectif de founir aux parents inquiets les premières informations de « base » en matière de radicalisation (explication du processus de radicalisation et information sur les structures à contacter si le doute persiste).

Le projet proposé par la Ville d’Andenne était basé sur deux axes distincts : un axe formation des travailleurs sociaux de terrain ainsi qu’un axe d’animations.

Le principal objectif du projet était de veiller à une collaboration optimale entre les acteurs professionnels de la société civile de Vilvorde, afin de pouvoir mettre en place un modèle de collaboration constructif et opérationnel dans le cadre de l'approche de la radicalisation.