En plaçant des vélos d'appât dans des hot spots (des endroits où de nombreux faits de vol de vélos ont été enregistrés), on identifie le ou les auteurs qui volent des vélos de manière organisée.

Le projet s'inscrit dans le cadre de la loi sur les méthodes particulières de recherche avec des techniques protégées en coopération et avec l'autorisation requise du parquet du procureur d'Anvers et de la police fédérale.

Outre le célèbre examen de cyclisme qui prépare les élèves de 6e année à leur participation à la circulation au début de l'école secondaire, ils sont également sensibilisés aux dangers de l'"angle mort" et leurs compétences en matière de cyclisme et leur connaissance du code de la route sont testées.