foot

Beaucoup de supporters trépignent d’impatience à l’idée de pouvoir retourner au stade. Être impliqué dans la vie d’un club de foot revêt souvent une importance sociale, plus encore que la dimension sportive. C’est pourquoi le Fonds Jo Vanhecke, créé au sein de la Fondation Roi Baudouin, avec le soutien de la Cellule Football de la DG Sécurité & Prévention du SPF Intérieur, soutient chaque année des projets de clubs de football qui sont axés sur la cohésion et l’inclusion, et/ou qui favorisent une atmosphère sûre et conviviale autour du football. Cette année, sept projets ont été sélectionnés.

0

Fonds Jo Vanhecke : édition 2020

Même si, malheureusement, il n’est pas possible de jouer au football pour l’instant – ni à l’entraînement, ni en match – et même si les contacts sociaux liés au sport sont en veilleuse, de nombreux clubs poursuivent leur action pour maintenir une ambiance sûre et positive sur et autour du terrain. Le Fonds Jo Vanhecke n’interrompt pas non plus sa mission annuelle de soutien à des projets qui renforcent la cohésion sociale via le football et améliorent la sécurité. Il vise des solutions innovantes qui favorisent la collaboration avec les supporters et renforcent le rôle et l’image des Supporters Liaison Officers.

Cette année, le Fonds a pu sélectionner sept projets qui bénéficient d’un soutien financier de 3.000 à 7.500 euros. Il s’agit de six initiatives en Flandre et d’une en Wallonie, qui se partagent un montant total de 37.000 euros. Le fil rouge qui traverse ces projets est l’implication active des (associations de) supporters pour créer ensemble la meilleure ambiance possible.

"Cela a été un honneur d’être invité à présider le jury du Fonds Jo Vanhecke. Avec tous les membres du jury, nous avons délibéré en âme et conscience. Tous les projets retenus me laissent une impression positive. Ils démontrent que les clubs de foot veulent assumer leur responsabilité pour stimuler une bonne ambiance dans le monde du football".

Jeroen Simaeys, ex-footballeur professionnel, psychologue pour enfants et analyste chez PlaySports.

1
Fonds Jo Vanhecke : édition 2020

Les lauréats

Du côté francophone, le Fonds Jo Vanhecke soutient une campagne de prévention de la Fondation Sporting de Charleroi contre toutes les formes d’exclusion, et en particulier, contre le racisme. Elle comprend entre autres un voyage pédagogique à Auschwitz.

Du côté néerlandophone, le Fonds soutient six initiatives variées. Ainsi, le Club de Bruges réalise une série vidéo intitulée ‘This is your Captain speaking’, dans laquelle le capitaine de l’équipe invite les supporters à créer une ambiance positive, sans violence, chants polémiques ou autres comportements négatifs. Le KV Kortrijk mise quant à lui sur le ‘Soutien positif des Supporters’, avec entre autres un nouveau site internet. En s’enregistrant, on peut recevoir des messages incitatifs (ex : composition de l’équipe, pas de feux de Bengale dans nos rangs, applaudissements pour l’arbitre…), enregistrer des déplacements en bus, faire des signalements anonymes… 

Le soutien du Fonds Jo Vanhecke aux projets de prévention de l’alcoolisme et de la toxicomanie du SV Zulte Waregem, menés en collaboration avec la Ville de Waregem et le groupe de travail ‘middelenpreventie’, est prolongé. La KAA Gent Foundation obtient aussi un soutien pour un projet de prévention de la toxicomanie visant à réduire la consommation de drogues dans le stade et en dehors de celui-ci.

Au KV Mechelen, ‘Malinwa’, l’organe des supporters, mène un projet visant à bannir des stades le matériel pyrotechnique, en collaboration avec les Supporters Liaison Officers, le club, la cellule Sécurité et les groupes d’ambiance, et en contact étroit avec la police locale et des représentants du SPF Intérieur. Le Cercle de Bruges collabore lui aussi avec les supporters à un plan d’action visant à empêcher l’usage de matériel pyrotechnique, car cela entraîne beaucoup de dangers pour les supporters (brûlures et autres séquelles physiques). Ces deux initiatives bénéficient aussi du soutien du Fonds.

Plus d'infos sur les lauréats

1
Les lauréats

À propos du Fonds Jo Vanhecke

Jo Vanhecke était le directeur de la Cellule Football du Service public fédéral Intérieur et président du Comité permanent sur la Convention européenne contre la Violence du Conseil de l’Europe. Il a été à l’origine d’une approche coordonnée de la violence dans le football, combinant répression et prévention. Après son décès inopiné en 2015, ses collègues ont pris l’initiative de créer un Fonds afin d’honorer sa mémoire. C’est ainsi que le Fonds Jo Vanhecke a vu le jour sous l’égide de la Fondation Roi Baudouin, avec le soutien de la Direction générale Sécurité & Prévention du SPF Intérieur, de l’Union belge de Football et de la Pro League.

1
À propos du Fonds Jo Vanhecke