Depuis l’entrée en vigueur de la loi football il y a plus de 20 ans la politique de la Cellule football de la DG Sécurité & Prévention du SPF Intérieur a toujours poursuivi le même dessein : garantir et renforcer la sécurité des spectateurs tant à l’intérieur qu’en dehors des stades.

A l’entame de cette nouvelle année, la cellule football dresse le bilan de l’application de la loi football, des nouvelles dispositions adoptées le 1er juin 2018, et des incidents majeurs survenus lors des rencontres de football en 2018. Par la même occasion, la Cellule football présente ses ambitions et projets 2019. 

cellule foot

0

Les chiffres marquants de 2018

  • 34 contrôles de stade ont été réalisés par les inspecteurs de la Cellule football dont 24 durant les matches des deux premières divisions nationales. En cas d’infraction, les clubs s’exposent à une amende administrative comprise entre 500 € et 250.000 €.
  • 955 interdictions de stade étaient d’application en 2018. Ce nombre est légèrement en hausse par rapport à l’année 2017 (806 IDS). 94% des interdictions de stade ont été infligées par la Cellule football du SPF Intérieur sur la base de la loi football (les 6% restants ont été imposées par les autorités judiciaires ou par le monde du football lui-même).
  • 1246 procès-verbaux ont été dressés par les services de police. Ce nombre est également en légère augmentation par rapport à 2017 (1043 PV). Les sanctions prononcées ont également augmenté pour atteindre un nombre de 9378 mois d’interdiction de stade (8.951 mois en 2017) et 433.225 euros d’amendes sur l’ensemble de l’année 2018 (455.800€ en 2017).
  • 8 projets de prévention ont été soutenus financièrement par la cellule football.

Pour obtenir plus d’informations sur les types d’incident et les chiffres complets de l’année 2018, nous vous invitons à consulter nos pages détaillées sur www.BeSafe.be.

1
Les chiffres marquants de 2018

Nouvelles dispositions loi football

La loi football a été modifiée afin de répondre plus efficacement aux nouvelles réalités liées au football. Les nouvelles dispositions prévoient notamment :

  • La possibilité de recourir aux stewards tant lors de matches de football que lors d'événements footballistique tels que les retransmissions sur écrans géants ;
  • La possibilité pour les stewards de communiquer des injonctions sur tout le territoire du pays lors de déplacements organisés de supporters ;
  • L’introduction de la fonction de Supporters Liaison Officer (SLO - chargé d’assurer un rôle d’intermédiaire entre les supporters, les clubs et les autorités). Cette disposition s’applique aux clubs des deux premières divisions nationales ;
  • L’élargissement du champ d’application du volet supporters de la Loi à l’ensemble des équipes masculines de toutes les divisions nationales jusqu’en Amateur 3 (auparavant Amateur 2), la plupart des séries de jeunes des divisions 1A et 1B, et les deux divisions supérieures du football féminin.

Par ailleurs, l’utilisation de moyens pyrotechniques par des supporters de football est désormais interdite sur l’ensemble du territoire national. La loi a néanmoins prévu une exception pour les animations pyrotechniques organisées en dehors des tribunes à l’initiative du club et réalisées par une firme spécialisée.

La notion d’avertissement officiel est également introduite. Ces avertissements peuvent être adressés par les services de police mais également par la Cellule football du SPF Intérieur.

L’ensemble des nouvelles dispositions précitées sont reprises dans une circulaire Ministérielle explicative transmise aux autorités et partenaires concernés par l’application de la loi sur le terrain et consultable sur www.BeSafe.be.

1
Nouvelles dispositions loi football

Une année 2019 pour concrétiser de nouveaux défis

En vue de garantir une application optimale des nouvelles dispositions prévues par la « nouvelle » loi football entrée en vigueur le 1er juin 2018, plusieurs arrêtés royaux sont en préparation. Ceux-ci concernent en priorité le statut, le profil et les conditions de recrutement des stewards, responsables de la sécurité et du supporters liaison officer (SLO).

La Cellule football va continuer à stimuler la concertation avec les principaux partenaires (Union Royale Belge des Sociétés de Football, Pro League et police fédérale) en vue de consolider sa fonction d’organe de coordination de la politique de sécurité football.

Au niveau international, les efforts seront poursuivis en vue d’aboutir à une ratification de la Convention du Conseil de l’Europe sur une approche intégrée de la sécurité, de la sûreté et des services lors des matches de football et autres manifestations sportives mais également de poursuivre les efforts de coopération avec les Pays-Bas en ce qui concerne la problématique des mouvements transfrontaliers de supporters à risques.

Enfin, pour ce qui est de l’aspect préventif, deux nouveaux projets seront soutenus par la Cellule football. Un projet de la Fédération royale belge de football afin de professionnaliser le travail des stewards et un projet de la Pro League visant à sensibiliser les supporters quant à la problématique des chants discriminants (campagne « Football for All » lancée le 21/02/2019). Dans les deux cas, la Cellule football collaborera avec l’URBSFA et la Pro League pour élaborer et diffuser ces  initiatives communes.

1
Une année 2019 pour concrétiser de nouveaux défis

Contact presse

Thomas GIJS

T: 02 557 33 48 

GSM: 0473 81 77 26

[email protected]

1
Perscontact