La CSIL vise l’échange d’informations entre les services sociaux et de prévention, la Task Force Locale et les autorités administratives. Le Bourgmestre chapeaute cette cellule avec le Chef de Corps, le Référent Radicalisme de la Ville de Liège et la personne de contact au sein de la TFL Opérationnelle de Liège. La CSIL se compose de 2 groupes de travail.

La Concertation intersectorielle locale, qui a pour objectif de mettre en place des mécanismes de prévention du phénomène dans un contexte intégré. Le partenariat vise l’échange de connaissances, de pratiques et la mise en lien des opérateurs locaux dans un groupe de travail pluridisciplinaire.
Les différents partenaires sont les suivants : Police locale de Liège : Renseignements généraux, Plan Zonal de Sécurité, Aide à la Jeunesse (CAAJ), Aide en Milieu Ouvert : AMO Droit des Jeunes, AMO Service d’Actions Sociales (St Leonard/ Herstal), Service d’Aide à la Jeunesse (SAJ), Instruction publique Ville de Liège, Enseignement libre (catholique), Centre Régional d’Intégration des Personnes étrangères (CRIPEL), CPAS, Université de Liège (Fac Psychologie), Province de Liège (Openado/Antenne Psychosociale), Cabinet du Bourgmestre, Direction Jeunesse/ Proximité/ Affaires sociales, Fonctionnaire de prévention Pôle stratégique « Développement Social des Quartiers » du Plan de prévention, Plan de Cohésion Sociale Région Wallonne, Coupole d’Analyse en Sécurité Urbaine et Référent « Radicalisme violent » du Plan de prévention, Service Social de la Ville de Seraing, Cofinancé par l’Union européenne.

La Cellule « Informations sensibles » (détection / renseignements) qui a pour objectif l’optimalisation des échanges d’informations contextuelles ou individuelles. Pour les informations contextuelles, il s’agit de proposer des processus de communication avec des secteurs particuliers (TEC, Hôpitaux, Ecoles, etc.), et leur donner un point de contact Police. Les informations à caractère individuel, font l’objet d’un processus d’information spécifique (RIR, PV, Rapports, etc.), en fonction des données obtenues (Police locale, fédérale, Sûreté de l’Etat, etc.). Ce groupe de travail assure le lien direct avec la TFL Opérationnelle.

Données
  • Commune : Liège
  • Organisme : Service de prévention de la ville de Liège
  • Province : Liège
  • Domaine : Plateforme de concertation
  • Prévention : Tertiaire
  • Personne de contact : [email protected]