foot

Ce jeudi 2 mai, la DG Sécurité & Prévention du SPF Intérieur s'est entretenue avec le Ministre de la Sécurité et de l'intérieur, ainsi qu'avec la Pro League, l'URBSFA, la police fédérale, et locale. L'objectif de cette réunion ? Se concerter  pour définir, ensemble, des solutions efficaces afin de lutter contre l'utilisation d'engins pyrotechniques lors des rencontres de football.

Bien qu’il n’existe pas de solution miracle pour garantir à 100% qu’aucun engin pyrotechnique ne soit introduit et utilisé en tribune, des mesures peuvent être prises à court, moyen et long terme dans une approché ciblée et intégrée dont l’objectif est d’améliorer la sécurité de chaque personne désirant se rendre au football dans un esprit festif et positif

Avant le début de la prochaine saison, les mesures suivantes mises en place :

  • Le nombre supporters présents au stade pour 1 steward passera de 300 à 250. Le nombre de steward sera donc augmenté lors des rencontres de football. L'arrêté royal est en attente d'un avis au Conseil d'Etat.
  • Les stewards vont pouvoir bénéficier de formations supplémentaires, notamment sur le contrôle des supporters à l'entrée des stades. Une attention particulière sera accordée à la détection d'engins pyrotechniques.
  • Le 1er juillet 2019, une journée de formation sera organisée par la cellule football à l'attention des responsables de sécurité des clubs de division 1A et 1B.

L’utilisation de moyens pyrotechniques destinés à produire des lueurs, de la fumée ou du bruit n’est pas un phénomène nouveau dans les stades de football, mais les incidents survenus récemment lors d’un match de première division nationale démontrent que ces engins peuvent non seulement avoir un impact sur la sécurité des spectateurs, mais également sur le bon déroulement des compétitions sportives.