radix

Le projet européen « Radix Team » se terminant fin 2021, nous organisons un colloque de clôture ce 17 décembre 2021 de 9h à 16h30 en visioconférence.

Le projet « Radix Team » est un projet développé au sein de la Direction Générale Sécurité et de Prévention du SPF Intérieur, financé par la Commission Européenne. Durant six années, l’équipe a proposé un appui local en phase avec les réalités de terrain grâce au développement et à la diffusion d’outils pratiques, d’articles scientifiques, d’offres de sensibilisation et de consultances à propos de la thématique auprès des CSIL-R.

En Belgique, la radicalisation menant à la violence est une problématique toujours répandue sur l’ensemble du territoire et représente un enjeu sécuritaire majeur en constante évolution au sein de notre société. C’est pourquoi, la prévention de ce phénomène apparaît comme une priorité du Gouvernement nécessitant une étroite collaboration entre les différents acteurs et niveaux de pouvoir dans l’optique d’une approche intégrale et intégrée.

La matinée du colloque, introduite par Veerle Van Crombrugge, Project Manager sécurité locale à la DGSP portera sur la présentation du travail de l’équipe Radix et le bilan du projet par la Radix Team elle-même. La matinée se clôturera par l’intervention du Docteur Ike Picone, professeur à la VUB à propos de la polarisation et l’aliénation en ligne.

Ensuite, l’après-midi verra d’abord différents invités intervenir sur la réalité belge locale et globale relative au phénomène de radicalisation pouvant mener à la violence. Ainsi, l’OCAM présentera la Stratégie TER ainsi qu’un bilan de la menace actuelle en Belgique. Ensuite, Illias Marraha, Chef du Service Prévention Sociale de Malines et Coordinateur CSIL-R ainsi que Cyprien Ponciau, Fonctionnaire de prévention à Sambreville et Coordinateur CSIL-R détailleront leur approche locale de la prévention de la radicalisation violente et comment dans le contexte de leur CSIL-R. La deuxième partie de l’après-midi fera le focus sur l’évaluation avec la présentation des résultats de l’enquête quantitative de l’OCAM sur les CSIL-R ainsi qu’une intervention d’Annelies Pauwels, chercheuse au Vlaams Vredesinstituut à propos des tensions entre le travail de jeunesse et le travail de prévention de la radicalisation violente et la polarisation. La journée se clôturera par une intervention de Madame la Ministre Annelies Verlinden à propos du futur de la thématique de la radicalisation violente au sein du SPF Intérieur et de la DGSP.